Quelques mots pour me présenter…

Bienvenue sur mon blog. Vous trouverez ici quelques mots brefs pour me présenter. Bonne lecture!

caravane-photo-j

Je suis né à Valenciennes dans une famille d’ouvriers et d’employés. J’ai 33 ans et je suis enseignant en collège.

Mon engagement dans les luttes sociales a débuté en 2006 avec le mouvement contre le Contrat Première Embauche du gouvernement Villepin. Militant pendant un temps au Parti socialiste (2007-2009), j’ai ensuite rompu avec lui, constatant l’impossibilité de transformer ce parti en outil au service des intérêts du Peuple.  C’est la constitution du Front de Gauche autour du programme l’Humain d’abord et de la candidature de Jean-Luc Mélenchon qui m’ont redonné l’espoir militant.

J’ai alors milité durant toute la campagne comme animateur d’un cercle de quartier à Lille. J’ai ensuite adhéré au Parti de Gauche en 2012. Depuis juillet 2018, j’en suis l’un des Secrétaires nationaux exécutifs.

Co-responsable de cercle, puis co-secrétaire départemental du PG 59 pendant 2 ans, j’ai pu sillonner le département et prendre la mesure des ravages causés par les politiques ultra-libérales : Dans le Nord, tous les indicateurs sociaux, économiques, environnementaux sont au rouge. Ici, le capitalisme n’a pas seulement fermé des usines, il a aussi laissé aux habitants un cadeau empoisonné : des fleuves et des friches pollués, des terres impropres à l’agriculture pendant des années, une espérance de vie inférieure à la moyenne nationale et un taux énorme de maladies professionnelles et de cancers.

Je me suis également particulièrement investi dans le suivi départemental des luttes sociales et écologiques dont je suis le responsable pour le Parti de Gauche 59. Au cours des visites effectuées dans les entreprises en lutte j’ai pu constater les ravages de la désindustrialisation dans des bassins d’emploi déjà sinistrés : dans le Valenciennois, le Maubeugeois, des entreprises et des savoir-faire  historiques sont bradés. La sidérurgie est frappée de plein fouet avec Vallourec, Alsthom, Sambre-et-Meuse, Akers qui ont tous connus des suppressions de postes ou des fermetures.

berlaimont.jpg

Jean-Luc Mélenchon en soutien des Akers de Berlaimont avec Jean-Pierre Dekuyper, délégué CGT de l’usine ( à gauche) et la CGT Vallourec Aulnoye-Aymeries.

Jean-Luc Mélenchon a pu lui-même s’en rendre compte lors des visites organisées par le  « secteur entreprises » chez Vallourec-Saint-Saulve et Akers-Berlaimont : il y a un avenir pour ces industries dans le cadre d’un protectionnisme social et environnemental, dans l’économie de la mer (dans l’éolien marin par exemple) ou au sein de la planification écologique. Le Nord, terre de travail, frappé par la crise du capitalisme peut de nouveau redevenir une terre d’espoir et de fiertés. C’est pour cela que je me bats.

vallourec-st-saulve

Visite de soutien aux Vallourec de Saint-Saulve avec Philippe Juraver, secrétaire national du Parti de Gauche aux Luttes et ma camarade Christine Le Coent.